Agenda
Pour régler vos factures -cantine, accueil de loisirs-, merci de suivre et de cliquer sur le lien suivant.
formulaire infolettre
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Lutte contre le Frelon Asiatique

La présence du Frelon Asiatique progresse de manière exponentielle dans le département du Morbihan.

Arrivé accidentellement en France en 2004, le Frelon Asiatique (Vespa Velutina nigrithorax) a colonisé en quelques années les 2/3 du territoire français. On recense pour 2015 en Bretagne plus de 10 000 nids.

Le piégeage des fondatrices ou futures reines du Vespa Velutina

L’intérêt du piégeage au printemps : capturer un plus grand nombre de femelles fécondées (Reines) capables de construire et développer un nid.

Type de piège : qu’il soit auto-fabriqué (piège bouteille) ou du commerce, le piège utilisé pour capturer les Reines de Frelons Asiatiques doit être sélectif.

Téléchargez le plan de fabrication d’un piège sélectif
Téléchargez la fiche de notation de piégeage

Piège du commerce : Certains pièges du commerce, le piège à guêpes ou le piège cloche sont certes relativement peu onéreux mais manquent de sélectivité, il est donc déconseillé de les utiliser pour ce type de piégeage.
Certains fournisseurs mettent sur le marché des pièges relativement sélectifs (grille ou galets de protection + interstices) :
FARAGO Morbihan : 2 Rue de Bourseul - Le poteau - 56890 ST AVE - Tél. : 02 97 61 80 80
ESAT ALPHA : 19 Avenue Beau Soleil - 64320 IDRON - Tél. : 05 59 02 52 82

Appât conseillé dans le piège : à défaut d’avoir sur le marché une capsule à phéromone spécifique pour attirer le Frelon Asiatique, les appâts sucrés semblent être le plus efficace :
1/3 vin blanc + 1/3 bière + 1/3 de sirop de fruit rouge (cassis, framboise…)
Le panaché semble également bien fonctionner.

Pour une meilleure efficacité, il est conseillé de changer le mélange tous les 8 – 10 jours et d’y laisser quelques Frelons Asiatiques, cela attire les autres.

Date de pose des pièges : Début Mars à fin Mai (fondatrices)

Les pièges installés en dehors des ruchers seront placés dès début Mars (une température de 10-12° est nécessaire pour que les Reines ou fondatrices soient en activité) et retirés fin Mai pour éviter de capturer les espèces autochtones.

Le piégeage d’automne, période au cours de laquelle on pourra trouver certes des jeunes reines, mais aussi des mâles, des femelles stériles, des ouvrières, est une période beaucoup moins intéressante pour limiter la population de l’année suivante. Cette restriction ne s’applique pas aux apiculteurs qui, eux, piègent dans le but de protéger les ruches.

Emplacement conseillé des pièges :

  • proximité des emplacements des anciens nids non détruits de l’année précédente
  • les composteurs ménagers
  • les arbres à fleurs tôt dans la saison
  • le rucher ou près de l’emplacement de stockage du matériel apicole pour l’apiculteur.

La destruction des nids

Le nid primaire
Le nid primaire souvent proche des habitations et à l’abri (cabanon, auvent, …) doit être détruit impérativement tôt le matin ou le soir afin d’éliminer la Reine. Toute destruction dans la journée en l’absence de la Reine est inutile, celle-ci reconstruira très rapidement un nouveau nid primaire qui donnera par la suite un nid secondaire beaucoup plus important et plus couteux à détruire.

On peut écraser le nid et la Reine avec un objet plat ou, à l’aide d’un bocal, d’un sachet, l’enfermer rapidement et le décrocher en prenant soin de fermer le tout et de le détruire. On peut également utiliser un insecticide.

L’observation au printemps de ses bâtiments (porche, cabane, etc…) peut permettre de trouver plus de nids primaires et donc d’éviter la multiplication des nids secondaires porteurs de futures Reines.

Le nid secondaire
Le nid secondaire, souvent réalisé à la cime des arbres, dans les haies, voire à l’intérieur des bâtiments, doit être éliminé par des professionnels pour des raisons de sécurité. La période de destruction des nids s’étale de Mai à fin Novembre. Après cette date, les individus éventuellement présents dans les nids étant voués à mourir, la destruction n’est pas justifiée. Une liste de désinsectiseurs professionnels référencés par la FDGDON 56, respectant une charte de bonnes pratiques de destruction, sera envoyée aux référents, aux Mairies. Elle est consultable sur notre site internet :[ http://www.fredon-bretagne.com/fdgdon-morbihan/frelon-asiatique/ ]