Agenda
Pour régler vos factures -cantine, accueil de loisirs-, merci de suivre et de cliquer sur le lien suivant.
formulaire infolettre
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Comité de Jumelage

Échanges Monterblanc – Ytrac 2016

Ytrac est une commune limitrophe d’Aurillac, chef-lieu du département du Cantal. Cette commune de 3800 habitants est jumelée avec Monterblanc depuis 2006, jumelage scellé par un serment signé le 24 juin 2006 par Daniel Boursicot, maire de Monterblanc et Bernard Filhol maire d’Ytrac. Ce serment engage notamment les deux communes à développer et encourager les relations humaines, culturelles, sportives et économiques. C’est donc dans ce cadre que les deux communes ont mis en place un échange annuel préparé par les deux comités de jumelage créé à cet effet.
Au tour des monterblancais de se rendre cette année à Ytrac. Plus d’une cinquantaine de personnes se sont portées candidates au séjour dans le Cantal. L’hébergement s’est fait en toute simplicité dans les familles ytracois. Le départ de Monterblanc était programmé à 6h30 le jeudi 5 mai pour une arrivée à Ytrac vers 17h30. Le retour a eu lieu le dimanche 8 mai vers 23h.

Le périple à vélo

JPEG - 4.5 Mo

Cette année, à l’initiative du Vélo Club de Monterblanc, une rencontre avec les cyclos ytracois, regroupés dans l’association multi-sports « Les retraités sportifs », a été organisée. Au final ce sont 4 cyclos monterblancais qui ont pris le départ de Monterblanc le 1er mai pour un périple de 676 km réalisé en 5 étapes. Il s’agit de Hubert Bocher, Michel Etrillard, André Jeffroy et de Maurice Le Hé. Ils étaient accompagnés de Marie-Antoinette Le Hé pour l’intendance.

Partis à 8h30 le 1er mai, ils ont rejoints Couffé près d’Ancenis pour une première étape de 133 km, petite mise en jambes. Arrivée à Couffé vers 16h30, cette étape s’est faite, malgré un départ frisquet (gelée matinale), sous un soleil radieux et avec un vent favorable.

La deuxième étape  : Couffé (44) – Vouillé (86), près de Poitiers. Partis à 7h30 le matin des bords de Loire, les 4 cyclos s’engagent pour le plus long périple du parcours : 177 km. Après une « petite côte » au départ pour sortir de la vallée de la Loire à Oudon, ce sont 4 départements qui sont traversés (44, 49, 79 et 86). Le cadre du périple avait pour environnement le plateau de champs de colza entre Cholet et Poitiers. Etape réalisée sous le soleil et avec un vent très favorable, mais rallongée de quelques kilomètres par de nombreuses déviations pour travaux ! Arrivée à Vouillé vers 16h30 également. JPEG

La troisième étape : Vouillé (86) – Limoges (87). Etape un peu plus courte que la précédente (163 km) mais un peu plus vallonnée sur la fin de parcours. Départ de Vouillé à 8h00, les cuisses sont un peu dures pour certains. Malgré tous, avec une météo toujours aussi favorable et en adaptant la vitesse le groupe est arrivé vers 17h00 dans la zone nord de Limoges.

La quatrième étape : Limoges (87) – Naves (19) près de Tulle. La partie « vallonnée » du périple commence. La recherche permanente de petites routes, peu utilisées par les voitures et poids lourds, amène souvent les groupes à emprunter des secteurs sinueux pourvus de bons dénivelés. C’est tout-de-même 106 km qui sont parcourus pour arriver à Naves. Partis à 9h00 de Limoges, c’est vers 16h30 que le groupe rejoint l’hôtel.

JPEG - 5.2 Mo

La dernière étape : Naves (19) – Ytrac (15). C’est la plus petite des étapes (96km), mais avec ses 1700 m de dénivelé positif, c’est la plus montagneuse. Le départ à 9h30 est planifié pour être au rendez-vous avec les cyclos ytracois à Laroquebrou dans le Cantal. En passant par le lac du barrage de St Etienne Cantalès le groupe cyclo arrive à Ytrac vers 16h45. Il est accueilli par une cinquantaine de personnes sur la place de Monterblanc à Ytrac.

Le séjour à Ytrac

A l’arrivée du car à Ytrac, outre les cyclos, ce sont les familles d’accueil ytracoises, le comité de jumelage et le maire qui se font un plaisir de nous accueillir. Une petite collation nous attend avant la répartition dans les familles.

Vendredi 9 mai, rendez-vous est donné par le comité de jumelage d’Ytrac pour une journée sur le plateau de l’Aubrac. Un premier arrêt est programmé pour une explication sur le barrage de Sarran à partir d’un belvédère aménagé. Ce barrage de 105 m de hauteur construit sur la Truyère en 1934 pour une production d’électricité couvrant la consommation d’une agglomération de 112 000 habitants. Ce barrage constitue la 8ème retenue d’eau la plus importante de France.

Nous nous dirigeons ensuite à travers le plateau d’Aubrac vers la petite cité de Laguiole célèbre pour ses coutelleries. Au programme nous avons la visite de la fromagerie « Jeune Montagne » et une des deux fabriques du couteau de Laguiole.

A la fromagerie nous sommes accueillis dans une salle de vidéo-conférence. La projection d’un film tourné dans les années 70 nous retrace l’activité fromagère réalisée à partir du lait de vache d’Aubrac. Cette fromagerie créée en 1972 par la coopérative « Jeune Montagne » pour sauvegarder la race Aubrac produit le fromage de Laguiole. Ce fromage est confectionné à partir du lait collecté chez les 76 agriculteurs constituant la coopérative. L’usine emploie 90 personnes et génère près de 200 emplois directs. A l’issue de la projection nous avons eu le privilège d’écouter Monsieur André Valadier, fondateur de la coopérative en 1972 et toujours actif au sein de celle-ci à l’âge de 83 ans. Il nous a gratifié d’une conférence sur le développement de l’agriculture durable et sur le combat mené pour la sauvegarde du territoire d’Aubrac. Intarissable et passionné, il est à nouveau intervenu au cours du repas pris à l’Aubrac pour nous parler de la préfiguration du parc naturel régional de l’Aubrac couvrant un territoire étalé sur 3 départements (Cantal, Aveyron et Lozère). Cette conférence aura été le point fort de notre séjour sur le plan culturel grâce à la qualité humaine et aux explications simples de cet homme du terroir.

Notre passage à Laguiole ne pouvait pas se faire sans la visite d’une manufacture de couteaux. C’est la manufacture « Forge de Laguiole » qui a été choisie. Nous avons pu voir une démonstration sur les travaux de montage et de finitions du véritable couteau de Laguiole.

Après cette riche journée passé dans l’Aubrac, nous sommes rentrés sur Ytrac avec un bref arrêt à St Côme d’Olt sur les bords du Lot. Le comité de jumelage nous y avait préparé un buffet léger pour ceux qui n’avaient pas digéré l’aligot du midi.
Le samedi était réservé aux activités détentes et visites laissées à l’initiative des familles accueillantes. La soirée a été consacrée au 10 ans du jumelage. A cette occasion la municipalité d’Ytrac nous a offert le vin d’honneur et le repas conclu par le gâteau d’anniversaire offert par le comité de jumelage.

Après une visite de l’exposition des peintres du Hasard le matin pour les personnes qui le souhaitaient, il était temps de préparer les valises pour le retour sur Monterblanc. Le départ d’Ytrac était programmé à 13h30.

En conclusion, ce fut un séjour riche sur le plan des échanges et sur le plan culturel. Nous avons abordé avec la municipalité d’Ytrac la possibilité de relancer les échanges entre les maisons de jeunes. Monsieur le maire nous a fait part de son enthousiasme pour ces échanges dès l’hiver prochain. Les cyclos d’Ytrac ont été aussi invité à venir passer un séjour dans le Morbihan aux dates qui leurs convenaient. Des nouveaux contacts sont donc à reprendre pour mettre en œuvre ces échanges.

JPEG - 5.8 Mo